Le Bujinkan fait partie de l’Histoire

bujinkan histoire

Récemment, je dînais avec Yuji Kogure, PDG de Quest Vidéos, et nous avons parlé de l’importance de l’Histoire pour comprendre ce qu’est le Bujinkan.

Le Tsurugi fut une étape majeure dans notre entrainement dans la mesure où il lie les temps anciens au monde moderne. Depuis que Hatsumi Sensei nous a expliqué que le Tsurugi était à l’origine du Sanshin no kata, nous sommes devenus capables de comprendre l’évolution du combat à l’épée : Tsurugi, Tachi, Katana.

Le Tachi, créé pendant la période Heian (fin du 10e siècle) (1), était à la mode durant la période des Royaumes Combattants. L’utilisation du Tachi a perduré plus ou moins jusqu’à ce que l’unification soit entérinée par Tokugawa Ieyasu et sa victoire dans la bataille de Sekigahara (1600).

Puis le Katana est arrivé quand le port du Yoroi fut devenu moins courant (en temps de paix, pas besoin de Yoroi). Avant cela, le port du Yoroi était nécessaire pendant la Période des Royaumes Combattants : Kamakura Jidai, Muromachi Jidai et Azuchi Momoyama Jidai, c’est-à-dire d’environ 1185 jusqu’à 1600. Les techniques du Bujinkan ont été développées au cours de ces quatre siècles de guerre quasi-permanente. (2)

En ces temps-là, un jeune samouraï était considéré comme un adulte à l’âge de quinze ans (元 服), donc sa formation devait commencer très jeune. (3)
Symboliquement, c’est pour la même raison que nous avons 15 grades de Dan au sein du Bujinkan.(4)
Le samouraï japonais de l’époque avait donc à résoudre le problème suivant : comment enseigner des techniques de champ de bataille à de tout jeunes enfants ? C’est ainsi qu’ils en sont arrivés à cette solution simple : ils ont inventé le Taijutsu !

Sur le champ de bataille, un soldat a toujours des armes. Le combat sans armes (même dans les armées d’aujourd’hui) est très rare. Ils ont donc dépouiller les techniques de champ de bataille en ôtant le Yoroi et les armes, pour pouvoir les enseigner sous forme de Taijutsu aux futurs samourais.

Ceci est compréhensible pour plusieurs raisons :
1. Un Yoroi est coûteux et lourd.
2. Les armes sont coûteuses et lourdes.
3. Même si les enfants avaient eu des Yoroi à leur taille, ils n’auraient pas pu apprendre les formes à cause du poids du Yoroi.

Donc ce que nous appelons aujourd’hui Taijutsu était en fait des techniques de champ de bataille imitant les mouvements comme si l’on portait un Yoroi et des armes. Je suis sûr que beaucoup d’entre vous se sont demandés au moins une fois pourquoi certains waza ne semblaient pas « logiques ». Ils ne semblent pas logiques parce qu’il manque le Yoroi et les armes.

Depuis l’année dernière, j’ai revisité de nombreux waza en portant le Yoroi et les armes (épée dans la main droite et yari dans la main gauche), et j’ai compris beaucoup de choses. Le manque apparent de logique de certains waza disparaît lorsque l’on porte l’équipement complet.
Dans mon dōjō, nous avons toujours un ou deux étudiants qui suivent le cours en portant le Yoroi, et les avantages en sont incroyables, y compris pour les autres élèves qui les observent reproduire les techniques. Si vous avez un Yoroi, s’il vous plaît utilisez-le, ne le laissez pas rouiller dans un coin. Utilisez-le et vous serez surpris de voir que le Yoroi peut vous enseigner un Taijutsu correct et des déplacements adéquats.

J’en tire trois conclusions :

  • Les Densho sont faits de plusieurs ensembles de techniques simples parce qu’ils ont été conçus pour des enfants.
  • Les Waza sont des techniques de combat simplifiées ayant pour objectif de préparer le jeune samourai au champ de bataille.
  • Le Taijutsu a été inventé à cet effet.
  • Durant l’Edo Jidai (1603-1868), il n’y avait plus de combats (ou presque), la paix avait été rétablie et les waza ont évolué en techniques utilisées pour des duels et du Taijutsu sans armes. C’est aussi à ce moment qu’ils ont commencé à couper avec l’épée. Avant ce temps de paix, cela était impossible en raison du yoroi.(5)

    Ce que nous faisons au dōjō reflète cette évolution. Si vous voulez améliorer vos compétences, vous devez étudier ce que je considère être le fondement de notre art : à savoir ces quatre siècles de guerre qui ont créé nos techniques. C’est la raison pour laquelle je considère que l’Histoire est si importante.
    Instructeurs, s’il vous plaît enseignez l’histoire du Japon pendant vos cours. Cela aidera vos élèves à améliorer leurs compétences et également à comprendre pourquoi le Bujinkan n’est pas un sport.

    Notes :

    (1) Page Wikpedia « Heian Period » (EN)
    (2) Page Wikpedia « Kamakura Period » (EN) / Page Wikpedia « Muromachi Period » (EN) / Page Wikpedia « Momoyama Period » (EN)
    (3) 元服 げんぷく cérémonie de passage à l’âge adulte.
    (4) « Dans le culte Shinto , les garçons étaient menés au sanctuaire de leur divinité protectrice à l’âge d’environ 14 ans. Ils y recevaient des vêtements d’adultes et une nouvelle coupe de cheveux. Cela était appelé le Genpuku. » Page Wikpedia « Coming of Age – Shinto »
    (5) Page Wikpedia « Edo Period » (EN)

    Article de Arnaud Cousergue, Bujinkan Dai Shihan

    source : Shiro Kuma’s Blog : article « Bujinkan is History »
    Traduction en français par l’équipe du Bujinkan France