Genzō : Créer l’illusion

genzo illusion ninjutsu

Albert Einstein disait que « la distinction entre le passé, le présent et le futur n’est qu’une illusion tenace ».
C’était mon premier cours avec Hatsumi Sensei hier (NDT : 02/12/2015), depuis août dernier. Je venais d’arriver la veille, j’étais donc content qu’il ait rajouté un cours supplémentaire le mercredi après-midi, à l’occasion de son anniversaire. Ce cours était spécial. Après qu’il m’ait demandé de débuter le cours, Sensei a montré beaucoup de techniques de Taijutsu, de sabre, de Bō et de Kunai. Il a aussi beaucoup parlé d’illusion.

L’illusion est créée quand “Kago, Genzai, Mirai” (passé, présent et futur) ne sont plus trois, mais deviennent un (1).

Du point de vue de Uke, il n’y a rien dans la mesure où nous ne partons pas et que nous ne donnons pas l’impression de combattre ou de contrer ses attaques. Il n’y pas d’intention, il n’y a que Genzō, l’illusion (2).

À un moment, après avoir lancé une attaque au sabre contre Hatsumi Sensei, Nakadai Sensei a fait le commentaire suivant : « Sensei était là ; puis il n’était plus là ». Plus tard, mon ami Juan Manuel Serrano, alors qu’il attaquait Sensei avec un Tsuki au Kunai, a cru qu’il allait le toucher : « J’ai vraiment pensé que j’allais le toucher, et il m’a déséquilibré » a-t-il expliqué après.

À chaque fois, les mouvements de Sensei étaient doux et lents. Il a comparé cela au sentiment du Sakki test. Nous bougeons naturellement, sans essayer d’éviter l’attaque. Quand nous n’essayons pas d’éviter l’attaque, et que nous bougeons lentement, cela fausse la perception de Uke. Cela force l’attaquant à s’arrêter, ralentir ou partir. C’est assez impressionnant à regarder.

Lorsque “Kago, Genzai, Mirai” ne sont plus séparés, Uke est incapable d’ordonner ses actions, et il est donc piégé dans son illusion de la réalité. Sensei a expliqué que manifester cette confiance nécessitait un cycle complet de 42 ans. Étant lui-même âgé de 84 ans depuis hier, il a donc déjà vécu deux cycles.

À la fin du cours, nous avons eu une demi-heure de discussion avec Hatsumi Sensei. Il a expliqué que depuis sa rencontre avec Takamatsu Sensei et ses 15 années d’entrainement à ses côtés, il n’a jamais cessé de s’entrainer au cours des 42 années suivantes, c’est-à-dire jusqu’à maintenant (3). Le nouveau cycle de développement du Bujinkan, qui commence maintenant, va être très différent. L’étude de la mécanique du corps a pris fin l’année dernière (2014), et nous évoluons désormais dans le niveau du Mutō Dori (4).

Uke est “aveuglé” par notre absence d’intention, comme s’il marchait dans un trou noir. Son intention originelle est modifiée par son illusion de la réalité, puisqu’il est attaché à ses fausses perceptions. Pour lui, Tori semble être un fantôme (2). Genzō (幻像) l’illusion devient Genzō (幻増) (5) puisque notre attitude naturelle accroît son illusion.
Ce que nous faisons n’est pas ce qu’il perçoit, et ce qu’il perçoit n’est pas ce que nous faisons.

過 現 未 Kagenmi (6), les trois états temporels d’existence, sont unifiés, ils sont un. De sorte que, pour Uke, nous sommes zéro.
Pour Uke, « la distinction entre le passé, le présent et l’avenir n’est qu’une illusion tenace ».

Notes :
(1) 過去/ Kako : le passé ; antan ; précédent | un passé (i.e. une histoire personnelle que l’on préférerait garder secrète) ; son passé | Temps du passé (linguistique) ; prétérit | vie antérieure.
現在/ Genzai : maintenant ; actuel ; présent ; temps présent ; à partir de.
未来/ Mirai : l’avenir (généralement éloigné) | le futur | le monde à venir.
(2) 幻像/ Genzou : fantôme ; la vision ; illusion.
(3) Takamatsu Sensei nous a quittés en 1972. En 2014, nous célébrions donc le 42e anniversaire de sa mort.
(4) Mutō dori – 無 灯/ Muto : sans lumières (i.e. aveugle) / Mutō Dori était également le thème de l’année 2015.
(5) 像/ Zou :statue ; image ; figure ; portrait.
  増/ Zou : augmentation.
(6) 過 現 未/ Kagenmi : le passé, le présent et l’avenir ; trois états temporels d’existence.

Article de Arnaud Cousergue, Bujinkan Dai Shihan

Source : Shiro Kuma’s Blog : article « Genzō: Creating Illusion »
Traduction en français par l’équipe du Bujinkan France