La technique vous tombe dessus

la technique vous tombe dessus

Je ne parle pas japonais mais mon ami Google Traduction le fait pour moi (en espérant que ce soit correct). 技はあなたの中にバンプ Waza wa anata no naka ni banpu, c’est-à-dire “la technique vous tombe dessus”. C’est ce que nous disait Hatsumi Sensei durant le cours de vendredi (NDT : 22/05/2015).

Ce que j’en ai compris, c’est qu’en essayant trop de faire quelque chose, nous donnons des ouvertures à l’attaquant. Le mouvement naturel apparaît lorsque nous attendons suffisamment longtemps, jusqu’à ce que Uke nous donne une opportunité à saisir. Évidemment, au niveau débutant les choses sont différentes dans la mesure où il faut d’abord apprendre les formes pour qu’elles s’intègrent à notre langage corporel. Quand vous commencez à développer un flow naturel, les choses changent.

Rien n’est prédéterminé dans un combat, tout va si vite qu’il est impossible de réfléchir. Pour cette raison, la technique doit pouvoir surgir de manière naturelle.

S’il est aisé de lire et par conséquent de comprendre, il est beaucoup plus difficile de reproduire. Nous sommes conditionnés par des années de répétitions de techniques “mortes” (1) suivant le schéma “1, 2, 3”. Dans de telles conditions, réagir de manière naturelle s’avère presque impossible.

Hier soir, je discutais avec un autre membre du Bujinkan et il me disait que le plus difficile est de perdre les habitudes acquises lors de l’apprentissage d’un autre martial étudié avant le Bujinkan. Je confirme ses propos dans la mesure où il m’a fallu pas moins de 8 ans pour me débarrasser de mes habitudes de judoka !

Ce qui est vrai pour un autre art martial, est encore plus vrai pour la pratique du Bujinkan. Nous débutons avec le Tenchijin, et nous continuons avec les Ryūha, puis les armes. Chaque nouveau Waza doit être répété plusieurs centaines de fois avant que nous puissions commencer à le comprendre avec notre corps et non plus seulement avec notre cerveau.
L’Humain est fait d’un corps et d’un cerveau, et une fois que le cerveau saisit/comprend ce qu’il faut faire, il lui faut des années pour que cela se propage au corps. C’est le fameux triptyque : Taihen, Kuden, Shinden.

Être capable de laisser la technique vous tomber dessus requiert le niveau Shinden. C’est le “Shin” dans le concept Shingitai.

Pratiquez les bases, faites qu’elles vous appartiennent, développez votre propre mouvement corporel, et vous atteindrez le niveau technique où “waza wa anata no naka ni banpu”, la technique vous tombe dessus.

Notes :
(1) Je les appelle des techniques “mortes” parce qu’elles ne sont qu’un exercice de répétition, elles n’ont rien de réaliste (pas de menace, pas de danger).

Article de Arnaud Cousergue, Bujinkan Dai Shihan

Source : Shiro Kuma’s Blog : article « The Technique Bumps Into You »
Traduction en français par l’équipe du Bujinkan France

🌟🌟 Paris Taikai 2016 🌟🌟
Avec Sveneric Bogsäter, Peter King, Pedro Fleitas et Arnaud Cousergue.
Profitez des tarifs « Old Bird » jusqu’au 13 juillet
Bujinkan Paris Taikai 2016