Ryaku. Waza. Kata

Ninjutsu Bujinkan Réflexion Ryaku. Waza. Kata

En enseignant en Inde, il m’est apparu que le Tenchijin est un ensemble de Ryaku et non pas de techniques. La langue japonaise fait la différence entre un Waza, 技 (technique), et un Kata 型 (un modèle, une suite de techniques).

Ryaku 略 signifie « abréviation » ou « grandes lignes ». Cela signifie que le Tenchijin ne traite pas des techniques mais est un ensemble de formes et modèles préétablis, permettant la compréhension de l’essence des techniques.
C’est peut être la raison pour laquelle à la fin du Tenchijin, il est dit qu’il n’a y pas de technique fondamentale dans le Bujinkan.

En réfléchissant plus profondément au système, on peut également voir que les trois parties composant le programme définissent en fait un nouveau Sanshin :

  • Le Ten représente l’apprentissage du mouvement des jambes ;
  • Le Chi traite de l’aspect biomécanique des Waza ;
  • Le Jin est alors le mélange de ces deux parties, affiché sous forme de Kata issus des 9 Ryûha.
  • Le concept de Ryakyu permet d’atteindre plus facilement la fluidité naturelle montrée par Sensei.

    Ne transformez pas les techniques et modèles du Tenchijin en formes mortes.
    Laissez-les libres afin qu’elles s’ajustent naturellement au cours des choses.

    Article de Arnaud Cousergue, Bujinkan Dai Shihan

    source : Shiro Kuma’s Blog : article « Ryaku. Waza. Kata »
    Traduction en français par l’équipe du Bujinkan France